Les causes et les symptômes de la maladie parodontale

Les causes et les symptômes de la maladie parodontale

11 avril 2021 0 Par Sarah

La maladie parodontale s’exprime par une infection et une inflammation des gencives, des ligaments ainsi que de l’os entourant les dents. Depuis longtemps, c’est un problème commun dont beaucoup cherchent à résoudre. En fait, on estime que plus de 40 % des adultes, âgés de 30 ans et plus, sans compter les jeunes, souffrent de la maladie parodontale. Et si elle n’est pas traitée, la maladie parodontale peut entraîner de graves problèmes bucco-dentaires.

Maladie parodontale, c’est quoi exactement ?

Littéralement, le terme “parodontal” signifie “autour de la dent”. La maladie parodontale désigne donc l’infection et l’inflammation des zones autour des dents. Ces zones se constituent par les gencives, les ligaments et les os qui entourent les dents. Cependant, la gravité d’une maladie parodontale peut varier selon les personnes atteintes.

D’après les informations traitées au sein de la parodontologie Marseille, la maladie parodontale traverse plusieurs stades. À cet égard, les premiers stades comprennent la gingivite. Sur cette dernière, l’infection ne se trouve qu’au niveau des gencives, qui deviennent enflammées, rouges et peuvent même saigner. La gingivite peut être traitée et ses effets peuvent être inversés si elle est détectée à temps.

Cependant, quand l’infection se propage, elle peut affecter les tissus et l’os qui soutiennent les dents. À ce niveau, on l’appelle parodontite, qui peut entraîner le déchaussement des gencives, la perte de l’os et la possibilité de perdre ou d’enlever les dents. Par ailleurs, sachez que les effets de la parodontite sont plus graves et peuvent être irréversibles. De plus, le traitement de la parodontite nécessite souvent une intervention chirurgicale. Un conseil, quand vous constatez des signes de gingivite, efforcez-vous, dès que possible, de consulter un parodontiste.

Causes et symptômes de la maladie parodontale

Généralement, une mauvaise hygiène buccale, des bactéries incontrôlées, et des toxines produites par ces bactéries sont à l’origine de la maladie parodontale. Si ces responsables ne sont pas éliminées, les plaques dentaires vont s’y poser et se propager sous la ligne gingivale. Pour information, les toxines peuvent irriter les gencives et entraîner la destruction des tissus ainsi que des os qui soutiennent les dents.

Par la suite, avec la formation des poches parodontales, les gencives commencent à se détacher des dents. Lorsque ces poches s’infectent et se creusent, le tissu gingival ainsi que l’os seront encore plus détruits. Cette destruction finit par provoquer le déchaussement des dents, et vous serez peut-être même obligé de les enlever. Les symptômes peuvent être très variés, allant de la douleur extrême à l’absence totale de symptômes pour certains.

Parmi les symptômes de la maladie parodontale, il est fréquent de constater :

  • des gencives rouges, enflées, hyper sensibles,
  • des gencives qui saignent,
  • des gencives qui se rétractent ou s’éloignent de la dent,
  • des dents déchaussées ou mastication douloureuse,
  • une mauvaise haleine,
  • un mauvais goût dans la bouche

Si l’un de ces symptômes est constatable en vous, prenez rendez-vous avec un parodontiste pour une évaluation. Seul un parodontiste pourra examiner vos gencives avec efficacité.

Comment traiter la maladie parodontale ?

S’il est confirmé que vous avez une maladie parodontale, des traitements existent pour vous aider. Cependant, les traitements peuvent varier en fonction de la gravité des cas. Parmi les traitements d’une maladie parodontale, il y a :

  • Le détartrage et le surfaçage radiculaire : ce sont des traitements non-chirurgicaux disponibles pour rétablir la santé parodontale. Le détartrage est une technique de nettoyage en profondeur qui élimine soigneusement la plaque et le tartre de vos dents. Le surfaçage radiculaire élimine la plaque et le tartre de la surface des racines, qui sont des zones rugueuses qui piègent et retiennent les bactéries.
  • La chirurgie parodontale des gencives : qui est appliqué lorsque les poches parodontales entourant vos dents deviennent si profondes qu’elles sont difficiles à nettoyer. Cette procédure consiste à pratiquer des incisions dans vos gencives pour rabattre les tissus.

Chirurgie de greffe : pour remodeler les gencives ou greffer de nouveaux tissus afin de recouvrir les racines dentaires exposées.